UE | La distribution transfrontalière de fonds d'investissement

UE | La distribution transfrontalière de fonds d'investissement

Une proposition qui va amender la Directive 2009/65/EC (Directive OPCVM IV) et la Directive 2011/61/UE (AIFMD) a été adopté le 12 mars 2018 par la Commission européenne. L'objectif de la nouvelle directive sera de faciliter la distribution transfrontalière des fonds d'investissement et d'éliminer les obstacles qui subsistent. La proposition de nouvelle directive est accompagnée d'une proposition de règlement visant à faciliter la distribution transfrontalière des fonds de placement collectif et modifiant les règlements EuVECA et EuSEF. Les deux propositions font partie du Plan d'action de la Commission européenne sur l'Union des marchés financiers.
.

Le régime actuel de "passeport" semble inadéquat. Comme le souligne le document Communiqué de presse de la Commission européenne, 70% de tous les actifs sous gestion dans l'UE sont détenus par des fonds d'investissement enregistrés pour la vente sur leur marché domestique, et seulement 37% des OPCVM sont enregistrés pour la vente dans plus de trois États membres. Par conséquent, l'activité de distribution transfrontalière est beaucoup plus faible.

Nous n'entrerons pas dans les détails concernant toutes les modifications proposées pour la directive et le règlement, mais nous nous concentrerons sur les pierres angulaires de ces propositions.

- Les exigences en matière de communication marketing pour les fonds d'investissement seront harmonisées et s'appliqueront à l'unanimité tant aux OPCVM et fonds alternatifs qu'à tous les gestionnaires d'actifs. La proposition ne fait pas non plus de distinction entre investisseurs particuliers et investisseurs professionnels.

- Les autorités nationales des États membres seront tenues de publier en ligne dans toutes les dispositions législatives, réglementaires et administratives nationales applicables régissant les fonds alternatifs et les OPCVM. En outre, les autorités nationales devront publier toutes les frais, redevances ou méthodes de calcul pertinentes utilisées. L'ESMA maintiendra une base de données centrale avec toutes ces informations fournies et un outil interactif afin de calculer en ligne les montants à payer.

- L'AEMF devra également tenir à jour une base de données centrale comprenant des informations pour tous les gestionnaires, sociétés de gestion d'OPCVM, fonds alternatifs et OPCVM.

- L'un des changements importants que la proposition apportera est l'introduction de la définition de "pré-commercialisation". Pour certains pays, il ne s'agit peut-être pas d'un changement radical, car la notion de pré-marketing est déjà incluse dans leur législation, mais c'est la première fois que cette définition est incluse dans une directive. De cette façon, les gestionnaires de fonds alternatifs et les gestionnaires d'OPCVM peuvent vérifier si le fonds attirera ou non des investisseurs, et ils éviteront les coûts élevés liés à la production d'une documentation complète et à la soumission d'un dossier de notification.

- Art. 92 de la directive 2009/65/CE : L'État membre qui impose aux OPCVM de disposer d'installations physiques locales sera sanctionné.

- Modifications concernant le processus de dé-notification des OPCVM et des fonds alternatifs. Les gestionnaires d'actifs ne sont autorisés à déconseiller la commercialisation de leur OPCVM que si un maximum de dix investisseurs détenant jusqu'à 1% des actifs sous gestion de cet OPCVM ont investi dans cet OPCVM dans un État membre. La même règle s'appliquera aux FAA.

D'un point de vue d'analyse d'impact, les propositions semblent constituer un bon effort pour faciliter davantage la distribution transfrontalière des fonds d'investissement. Des dispositions comme celle du pré-marketing et de la dé-notification couvriront des questions qui, à l'heure actuelle, sont presque inconnues dans le cadre actuel.

  • dé-notification : l'harmonisation des exigences en matière de dé-notification stimulera la commercialisation dans les différentes juridictions de l'UE car les gestionnaires disposeront de règles claires sur ce qu'il faut faire en cas d'échec de la commercialisation d'un fonds.
  • pré-marketing : la même définition pour tous les États membres de l'UE fait franchir une étape supplémentaire à l'harmonisation. Toutefois, il faut quand même préciser que, selon la nouvelle proposition, les souscriptions à une notice annuelle qui a été précommercialisée seront considérées comme le résultat de la commercialisation.

De l'autre côté, des associations comme le City of London Law Society ("CLLS"), ont exprimé leurs préoccupations concernant les propositions car selon elles "certains aspects des propositions ne reconnaissent pas correctement la différence entre un OPCVM comme produit préemballé de détail et un fonds alternatif comme un élément négatif

Nos experts peuvent vous assister dans la notification de votre fonds d'investissement dans d'autres Etats membres ou l'enregistrement de vos fonds dans des pays tiers.

Nous vous fournissons des solutions clés en main non seulement pour préparer et soumettre votre notification/demande mais également pour vous tenir au courant des nouvelles pertinentes et des informations du marché.
Vasiliki Karamousali - Pideeco Network Partner
Vasiliki Karamousali Senior Consultant
+ ARTICLES ASSOCIÉS
European Commission Sat 12 May 2018 Aperçu et résumé de la 5ème Directive AML (AMLD5)

La 5ème directive lutte contre le blanchiment d'argent (AML/LBC) a été récemment adoptée par le Conseil de l'Union européenne et donne quelques nouvelles règles à suivre pour les professionnels du secteur...

La nouvelle directive de l'UE sur la dénonciation ou whistleblowing renforcera la protection des dénonciateurs, les nouvelles règles exigeront la mise en place de canaux de signalement sûrs tant au sein d'une...

Les États membres de l'UE ont jusqu'au 3 décembre 2020 pour transposer la sixième directive 6AMLD et mettre en vigueur les dispositions législatives, réglementaires et administratives nécessaires pour se co...

European Commission Wed 20 February 2019 Que sont et comment fonctionnent les transactions Hawala ?

Les transactions Hawala sont basées sur un ancien système de transfert d'argent utilisé dans une large mesure en Inde, au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Les transactions Hawala ont lieu en dehors du système banc...

0 commentaires
Ajoutez vos commentaires