Facebook a fait sensation en octobre 2021 lorsqu'il s'est rebaptisé Meta et a annoncé un investissement de 10 milliards de dollars pour créer son propre projet de métavers. Mais le géant de la technologie n'est qu'une goutte d'eau dans un océan plus vaste. On estime que plus de 160 entreprises, dont Apple et Google, se lancent également dans l'engouement actuel. Les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles perspectives - une circonstance bien connue des criminels.

Metaverse cryptocurrencies
Dans le métavers, les utilisateurs assument un avatar crée par eux et sont placés dans un monde 3D en ligne partagé avec des milliers d'autres individus où ils peuvent construire, créer, vendre et échanger comme s'ils vivaient dans une économie du monde réel. Ces économies sont alimentées par les crypto-monnaies propres aux jeux (telles que MANA de Decentraland et SAND de The Sandbox) qui peuvent être échangées contre de la monnaie fiduciaire sur des bourses de crypto-monnaies populaires telles que Binance ou Coinbase.

Les jetons non fongibles (NFT) constituent le principal modèle de revenu des jeux métavers et comprennent tous les objets créés par les utilisateurs dans le jeu, qu'il s'agisse de véhicules, de skins ou même de propriétés.

Les plateformes de métavers comme The Sandbox et Decentraland ont déjà rassemblés un nombre impressionnant de membres. En 2021, les dix premières plates-formes virtuelles ont rassemblés environ 470 millions d'utilisateurs actifs mensuels, Roblox occupant la première place avec 200 millions de participants mensuels. Selon Statista, la taille du marché des métavers s'élevait à 38,85 milliards de dollars en 2021, tandis que Bloomberg prévoit qu'il pourrait atteindre un revenu global de 800 milliards de dollars d'ici 2024.
Metaverse virtual platform

Ces mondes virtuels non réglementés sont sujets à divers délits tels que la fraude, le blanchiment d'argent et le vol d'identité, entre autres. Le risque d'activité illégale augmente avec la croissance du secteur.

Top 5 industries investing in the metaverse


Comment les NFT seront utilisés pour le blanchiment d'argent dans le métavers ?

En Février 2022, le département du Trésor des États-Unis a publié une étude détaillant comment les NFT présentent un défi potentiel en matière de blanchiment d'argent. L'absence de distance géographique et la facilité avec laquelle on peut acheter un objet numérique est ce qui rend cette nouvelle forme d'art attrayante pour les criminels. Le métavers, avec ses systèmes financiers complexes, pourrait ajouter un voile d'obscurité aux transactions NFT illicites.

Metaverse transactions
La relation entre la criminalité financière et les jeux en ligne est bien documentée. En 2013, l'analyste en cybercriminalité Jean-Loup Richet a publié une étude dans laquelle il démontrait comment les microtransactions dans les jeux en ligne sont attrayantes pour les escrocs en raison de leur nature discrète. En effet, les systèmes de détection utilisés pour signaler les transactions suspectes ne tiennent généralement pas compte des petits flux d'argent au profit des plus importants.

Le danger du métavers est que les criminels puissent injecter leurs fonds mal acquis dans les jeux pour acheter/vendre de petits NFT, comme des vêtements ou des accessoires, par le biais de microtransactions répétées. Cette méthode d'auto-blanchiment de pair à pair, également relevée dans l'étude du département du Trésor américain sur les NFT dans le monde de l'art, ne nécessiterait pas de frais de déplacement, d'expédition ou d'autres frais financiers qu'il faudrait plutôt engager avec des articles du monde réel.
Les biens immobiliers, tels que les maisons et les bâtiments, sont également considérés comme des NFT au sein des jeux. Selon MetaMetric Solutions, les ventes de biens immobiliers dans les métavers ont dépassé les 500 millions de dollars en 2021 et pourraient atteindre 1 milliard de dollars en 2022. En décembre 2021, un joueur a acquis un terrain virtuel dans The Sandbox pour le prix faramineux de 4,3 millions de dollars.
Metaverse housing and property

Le même mois, un journal quotidien Chinois a mis en garde contre le fait que les ventes de biens immobiliers dans les métavers reflétaient une "financiarisation des produits" propice à la fraude et au blanchiment d'argent. Les criminels n'auraient pas besoin de se frotter aux complexités de l'achat de biens immobiliers par l'intermédiaire d'avocats et de notaires. Tout ce dont ils auraient besoin, c'est d'un ordinateur et d'une connexion internet leur permettant de réaliser des transactions classiques de blanchiment d'argent dans l'immobilier en quelques clics.



Le vol peut-il être effectué dans le métavers ?

Metaverse cybersecurity
Le vol dans les jeux en ligne peut conduire à une variété de crimes financiers, y compris la fraude, l'extorsion et les escroqueries. Le géant de la cybersécurité Kaspersky et la société d'études de marché Savanta ont indiqué dans leur rapport 2020 ?"Generation Game"que sur les 5 031 joueurs interrogés dans le monde entier, 12 % se sont fait voler leur identité dans un jeu en ligne et 18 % ont signalé le vol d'objets de valeur dans le jeu.

Lorsqu'il s'agit de plateformes metaverse, la situation n'est pas meilleure. En 2021, les entreprises metaverse ont rencontré 40 % d'attaques humaines et 80 % d'attaques de robots de plus que tout autre type d'entreprise, selon la société de cybersécurité Arkose Labs.

Le vol de l'identité d'un utilisateur ou des ENF peut entraîner, sans s'y limiter, la perte d'informations personnelles (y compris les adresses physiques, les numéros de téléphone, les courriels, les informations sur les portefeuilles de crypto-monnaies, etc.) pouvant entraîner une usurpation d'identité, la perte de crypto-monnaies, le rançonnement d'objets, de biens et d'avatars dans le jeu, et l'utilisation de l'avatar à des fins de blanchiment d'argent ou de fraude.
Metaverse personal information theft

Dans le rapport "The Future of Financial Crimes in Metaverse Report 2022", le fournisseur d'analyses blockchain Elliptic a constaté qu'à l'heure actuelle, 99,5 % des activités illicites liées à MANA et SAND concernaient des vols d'actifs cryptographiques.

Arkose Labs déclare que, "Avec des attaquants très persistants et des enjeux élevés, les entreprises qui investissent dans le métavers doivent accorder une valeur primordiale à la confiance et à la sécurité lors de la connexion, de l'enregistrement et des actions sur la plateforme pour protéger les identités numériques dans leurs mondes virtuels".

Hackers in the metaverse


Comment le financement du du terrorisme pourrait-il avoir lieu dans le métavers ?

Dans un speech publié en décember 2021 dansCaixin, un journal chinois,, Gou Wenjun, directeur du centre de surveillance et d'analyse de la lutte contre le blanchiment d'argent de la Banque populaire de Chine, a cité le financement du terrorisme comme l'une des principales menaces que représentent les actifs numériques dans le métavers.

Metaverse terrorism
Le risque est que les jeux du métavers se transforment en usines virtuelles utilisées par des groupes terroristes pour produire du matériel numérique à des fins lucratives. Il est facile de créer des NFT et de les vendre à des utilisateurs qui ne connaissent pas la destination des fonds. Il en va de même pour les biens et les terrains.

Si ce phénomène ne s'est pas encore étendu au métavers, l'utilisation de NFT par des terroristes a déjà été repérée. Kharon, une entreprise spécialisée dans les données sur les risques et les solutions logicielles, a découvert qu'un partisan du Mouvement impérial russe - un groupe suprématiste blanc - avait mis en vente un NFT sur OpenSea afin de collecter des cryptomonnaies pour soutenir les combattants russes en Ukraine.

Le métavers n'offrirait pas seulement des possibilités de collecte de fonds. Le National Counterterrorism Innovation, Technology, and Education Center du Nebraska voit un côté sombre au métavers où les extrémistes peuvent utiliser les mondes virtuels pour exercer une influence, recruter, menacer, contraindre et coordonner des attaques dans le monde réel.
Metaverse crime

The Facebook Papers a montré que la plateforme [le projet de métavers Horizon Worlds de Meta] peut fonctionner presque comme un système clé en main pour les recruteurs extrémistes et que le métavers rendrait encore plus facile la perpétration de cette violence.~ Karen Kornbluh, directrice de l'initiative Innovation numérique et démocratie du German Marshall Fund et ancienne ambassadrice des États-Unis auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques.


Les plateformes metaverse sont-elles réglementées ?

Il n'existe actuellement aucune législation locale ou internationale concernant les mondes métavers. L'orientation réglementaire la plus proche provient du GAFI dans un document intitulé note interprétative ajoutée à la recommendation du 15 Juin 2019. Elle décrit la notion de fournisseur de services d'actifs virtuels (VASP) qui est définie comme une personne physique ou morale qui mène des affaires ou des opérations pour ou au nom d'une autre personne physique ou morale, telles que l'échange entre une ou plusieurs formes d'actifs virtuels ou la garde et/ou l'administration d'actifs virtuels ou d'instruments permettant de contrôler des actifs virtuels, entre autres activités.

What is a VASP


En juillet 2022, le Parlement européen a proposé une série d'amendements de compromis" à la législation européenne sur le blanchiment d'argent afin de lutter contre la criminalité financière visant les crypto-monnaies, les NFT, les DeFis et les métavers. Le projet de législation doit encore être voté par les législateurs. Le Parlement européen a reconnu que le métavers "offre de nouvelles possibilités aux criminels qui peuvent convertir l'argent liquide acquis par des activités illégales en devises non traçables pour acheter et vendre des biens immobiliers virtuels, des terres virtuelles et d'autres biens très demandés".

La plupart des plateformes metaverse n'ont pas non plus KYC processus ,elles laissent la vérification de leurs utilisateurs à des NFT tiers et à des portefeuilles de crypto-monnaies qui sont utilisés pour stocker les crypto-monnaies d'un utilisateur. D'autres plateformes exigent une documentation minimale, comme le formulaire W-9 (pour les contribuables américains) ou W-8 (pour les contribuables non américains) de l'IRS dans le cas des utilisateurs de Roblox qui veulent échanger de l'argent fiat contre des Robux et vice-versa. De son côté, la Sandbox a récemment annoncé qu'elle allait introduire l'authentification KYC pour les futures ventes de terrains. Il n'y a pas de détails sur la façon dont le processus sera effectué.


Que réserve le métavers aux professionnels de la conformité ?

Les plateformes de métavers n'en sont encore qu'à leurs débuts, mais la technologie est appelée à se développer rapidement. Gartner, une société de recherche et de conseil en technologie, estime que d'ici 2025, environ 25 % des personnes travailleront, effectueront des transactions et vivront dans le métavers pendant au moins une heure par jour.

La croissance de ce secteur s'accompagne d'un risque de criminalité dans les mondes virtuels. Nina Jane Patel, chercheuse et consultante en métavers, estime que les métavers criminels clandestins pourraient devenir une réalité à l'avenir. Dans un article de Vogue ,elle affirme que, "tout comme l'internet, il y aura des métaverses sombres, des métaverses de niche et un large éventail d'espaces numériques dans lesquels les humains pourront s'engager".

Cependant, tout dans le métavers ne sera pas lié au crime et la plupart des activités seront utilisées et appréciées par des individus ordinaires de manière légale. Mais tout comme NFT et les industries cryptographiques sont actuellement examinées de près et réglementées, il arrivera un moment où les plateformes metaverse connaîtront le même destin.
Metaverse user

Cela ouvrira un nouveau secteur d'activité pour les professionnels de la conformité et de la lutte contre le blanchiment d'argent, dont l'expertise sera nécessaire pour la détection des délits financiers, la diligence raisonnable à l'égard de la clientèle et d'autres tâches qui étaient jusqu'à présent principalement reléguées aux institutions financières. Les nouvelles technologies n'offrent pas seulement de nouvelles possibilités aux criminels, mais aussi aux spécialistes de la conformité.
0 commentaires
Ajoutez vos commentaires

Articles Liés

Que réserve l'avenir aux professionnels de la lutte contre le blanchiment d'argent ? Découvrez comment l'I...

Compliance Mon 29 November 2021

Google est-il lié au droit de GDPR d'être oublié ? Découvrez la décision de la CJCE de 2019 sur le sujet et co...

Digital Wed 02 October 2019

Pourquoi la plupart des programmes d'AML dans les banques échouent-ils ? Découvrez comment la culture de conformit...

KYC Mon 15 March 2021

Qu'est-ce qu'un carrousel de TVA ? Découvrez la rétrospective des transactions et comment vous pouvez être i...

KYC Thu 05 December 2019
Experts en gestion des risques et conformité réglementaire

Pideeco est un cabinet de conseil offrant des services juridiques, des solutions d’entreprise, une assistance opérationnelle et du matériel pédagogique aux professionnels du secteur financier.

Nous sommes basés à Bruxelles et nous sommes spécialisés dans les services de conformité réglementaire couvrant la zone euro.

Pideeco associe des connaissances professionnelles en matière de réglementation et une expertise technique pour protéger votre entreprise contre les risques de réputation et d’exploitation. Notre approche unique, centrée sur le client, nous aide à élaborer des solutions stratégiques légitimes et efficaces.

Travailler avec nous signifie atteindre des personnes complémentaires, ce qui permet une réflexion originale, une vision innovante.

Our Network En apprendre plus sur nous