Compliance Consultants
Cabinet de conseil et de gestion

Registre UBO AML


Qu'est ce que le Registre des Bénéficiaire Effectifs - UBO Register ?

definition du registre ubo bénéficiaires effectifs 2019
La mise en oeuvre de l'utilisation du registre UBO ou du registre des bénéficiaires effectifs a été réalisée avec la directive AML4 et transposée dans les législations nationales des Etats membres.

L'origine du cadre mondial de traçage des bénéficiaires est une demande du G20 et d'autres organismes comme le FMI, la BRI, l'OCDE, le FSB, le GAFI, les Nations Unies. L'objectif est de permettre l'échange sécurisé de données, les références croisées, le traçage et l'analyse, permettant ainsi des transactions financières transfrontalières sécurisées. La révélation des parties à l'origine d'une transaction garantit la transparence.


Quelle est la valeur ajoutée du registre UBO?

Pour citer la Directive 2018/843 du Parlement européen et du Conseil de l'UE du 30 mai 2018, l'accès public aux informations sur la propriété effective permet un meilleur contrôle des informations par la société civile, la presse et les organisations. Les informations du Registre UBO contribuent à préserver la confiance dans l'intégrité des transactions commerciales et du système financier.

Les registres UBO contribueront à lutter contre l'utilisation abusive d'entités et d'arrangements juridiques aux fins de blanchiment d'argent ou financement du terrorisme, en aidant les enquêtes et par des effets sur la réputation, étant entendu que quiconque peut effectuer des transactions est conscient de l'identité des bénéficiaires effectifs.
Elle facilite également la mise à disposition rapide et efficace d'informations pour les institutions financières ainsi que pour les autorités, y compris les autorités des pays tiers, impliquées dans la lutte contre ces infractions.
L'accès à ces informations faciliterait également les enquêtes sur le blanchiment d'argent, les infractions principales connexes et le financement du terrorisme.
valeur ajoutée du registre des bénéficiaires effectifs




Qui peut accéder aux données du Registre UBO ?

L'accessibilité et la divulgation au grand public de ces registres élargis ont été adoptées par la 5ème directive AML où les États membres devraient veiller à ce que les registres nationaux des bénéficiaires effectifs finaux des sociétés et autres entités juridiques soient tenus à jour avec des informations valables et restent disponibles pour consultation publique. L'accès aux informations du Registre UBO pour les fiducies est exempté.

Il est essentiel de connaître les personnes à l'origine de la série d'opérations transfrontalières entre différentes sociétés ou structures pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme à l'échelle internationale.


Qu'en est-il du Registre UBO en Belgique ?

En Belgique, la date limite pour la soumission des bénéficiaires effectifs a déjà été prolongée deux fois. Le 30 septembre 2019, les entreprises doivent avoir complété le registre ubo. Le délai ayant été étendu, n'hésitez pas à prendre connaissance des dernières considérations sur notre article dédié aux mises à jours et conseils utiles sur le registre UBO.

En tant que société de gestion, nous assistons nos clients dans le processus de soumission de la structure de leur actionnariat. A première vue, le Registre UBO recevra une confirmation du pourcentage de sa participation.



Pouvons-nous nous fier au contenu du registre UBO pour les processus KYC ?

La loi prévoit l'obligation pour les sociétés, a(i)sbl et les fondations de collecter et de conserver des informations adéquates, exactes et actuelles sur leurs bénéficiaires effectifs et pour les administrateurs de transmettre ces informations dans le mois et par moyens électroniques au registre UBO.

L'incohérence dans la structure de l'actionnariat peut être vérifiée au moyen du registre, et si la société appartient à d'autres sociétés, le schéma de cette structure est disponible publiquement.

Pour les institutions financières, une refonte des processus KYC est nécessaire. Si l'approche basée sur le risque a déjà pris en compte ces changements, des changements mineurs sont nécessaires.


Est-ce la fermeture du filet pour les criminels ?

blanchiment d argent registre ubo
L'avenir le dira, mais comme les comptes mules sont un fardeau pour retrouver les personnes qui tracent des liens dans les transactions, les propriétaires effectifs pourraient aussi faire surface. La question est de savoir comment les contrevenants s'attaqueront au gel des entreprises et de leurs avoirs par le gouvernement une fois qu'ils auront été détectés.


Nous utiliserons nos connaissances pour retracer ce phénomène comme nous l'avons fait pour la liste "Specially Designated Nationals" et autres sanctions list et tenterons d'établir les liens entre le vrai et les faux UBOs.

De nouveaux investissements dans l'utilisation de la technologie Blockchain où la falsification des données est impossible pourraient apporter un brillant avenir aux processus de conformité.

Cette page de service était-elle utile ?  
Registre UBO AML - Compliance Consultants
Registre UBO AML

Qu'est ce que le Registre des Bénéficiaire Effectifs - UBO Register ?La mise en ...

Médias indésirables - Compliance Consultants
Médias indésirables

Avez-vous déjà entendu parler des termes "Screening dans les médias indésira...

Surveillance et rapport - Compliance Consultants
Surveillance et rapport

Le suivi et le reporting de l'activité est un exercice continu qui permet...

Formation Interne - Compliance Consultants
Formation Interne

Mettre l'accent sur un principe d'apprentissage continu dans le cadre...

Plan d'action de conformité - Compliance Consultants
Plan d'action de conformité

Le respect du cadre juridique applicable dépend du plan d'action que l...

Éthique et normes - Compliance Consultants
Éthique et normes

L'intégrité de votre organisation est essentielle. La direction générale doit ...

Approche fondée sur les risques - Compliance Consultants
Approche fondée sur les risques

Dans sa définition la plus générale, l'approche fondée sur le risque (...

Rapports d'incidents - Compliance Consultants
Rapports d'incidents

Peu importe la région, les accidents sont parfois inévitables. Un rapport d'i...

CRA Évaluation des risques de conformité - Compliance Consultants
CRA Évaluation des risques de conformité

Qu'est ce que CRA - l'évaluation du risque de non-conformité ? L'évaluati...

Les politiques et les procédures - Compliance Consultants
Les politiques et les procédures

Les politiques et les procédures constituent l'épine dorsale d'une en...

Veille réglementaire - Compliance Consultants
Veille réglementaire

La plupart des institutions financières conviennent que nous vivons dans un ...

Gouvernance d'entreprise - Compliance Consultants
Gouvernance d'entreprise

Une bonne gouvernance d'entreprise est essentielle pour soutenir la croissance des...

Get in touch with us - Compliance Consultants
Get in touch !

We'll present you the technology to stop money laundering and terrorist financing

La Conformité Centrale est l'organisation de l'ensemble du suivi de la conformité et du contrôle des activités professionnelles d'une ent...

Return to compliance supervision
Discover Pideeco Compliance Services and Business solutions for your operational business needs
Domain Experts
Anastasia Bidjocka - Pideeco Network Partner
Anastasia Bidjocka
Junior Consultant
Détails
Piet De Vreese - Pideeco Network Partner
Piet De Vreese
Managing Director
Détails
Vasiliki Karamousali - Pideeco Network Partner
Vasiliki Karamousali
Senior Consultant
Détails
Oscar Canario da Cunha - Pideeco Network Partner
Oscar Canario da Cunha
Associate Director
Détails
Google a le choix de ne pas appliquer le droit à l'oubli globalement
Vasiliki Karamousali

Le 24 septembre 2019, la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) a rendu une décision préliminaire selon laquelle Google n'est pas tenu d'appliquer le "droit à l'oubli" ou la "déréférencement" au niveau mondial. La procédure préjudicielle de G...

Read more Author What else ?
Google a le choix de ne pas appliquer le droit à l'oubli globalement - Pideeco Journal